La mélisse : un actif naturel idéal pour le développement du sommeil

La mélisse : un actif naturel idéal pour le développement du sommeil

Qu’est-ce que la mélisse?

Description

La mélisse aussi appelée mélisse officinale, thé de France ou encore piment des abeilles appartient à la famille des lamiacées. C’est une plante vivace de trente à quatre-vingts centimètres de hauteur. Elle est reconnaissable par ses tiges dressées, ses petites feuilles ovales vertes foncées et ses fleurs blanches ou rosées de deux lèvres avec des calices en cloche. Elle a un goût et une odeur citronnés lui valant le surnom de mélisse citronnelle ou Herbe au citron.

La mélisse est utilisée en gastronomie pour son parfum et son délice et en médecine pour ses multiples vertus.

De quoi est-elle composée?

La mélisse renferme de nombreux principes actifs essentiels pour le corps humain. Elle est riche en citrals, en citronellal, en acide rosmarinique, en tripertènes, en mucilages uroniques ainsi qu’en flavonoïdes.

Les bienfaits de la mélisse

La mélisse pour une bonne nuit de sommeil

La mélisse constitue un parfait calmant et détient des vertus apaisantes qui agissent contre les troubles du sommeil. Cette plante favorise l’effet de l’acide gamma-aminobutyrique communément appelé GABA. Ce dernier constitue l’un des principaux neurotransmetteurs responsables du sommeil. Le GABA est un anxiolytique naturel qui s’associe aux ondes thêta et impacte directement l’ensemble du système cérébral. Il stabilise les fonctions mentales et physiques de notre organisme et contribue à la diminution des tensions émotionnelles, des contractions musculaires et de l’influx nerveux. Cet acide joue un rôle dans la production d’endorphines, des hormones capables d’apaiser les douleurs physiques et morales.

La mélisse possède la faculté de diminuer la production de cortisol de par sa richesse en acide rosmarinique, en acide ursolique et en acide oléanolique. En effet, le cortisol est une hormone sécrétée par les glandes surrénales pour signaler le réveil au cerveau. Sa production s’accroit au moment du stress ou lorsqu’un déséquilibre physiologique survient dans notre organisme. La mélisse se tient alors comme un puissant anxiolytique pour rééquilibrer le taux de cortisol produit et favoriser ainsi un sommeil réparateur.

D’autre part, cette plante favorise la digestion. Elle possède des propriétés antispasmodiques pour lutter contre les spasmes gastro-intestinaux. Cela permet de remédier contre les ballonnements, les flatulences ainsi que les troubles du foie. En effet, la santé de notre flore intestinale et de l’ensemble de l’appareil digestif influence le biorythme et donc la qualité du sommeil. Il existe une voie de communication bidirectionnelle entre le système nerveux et nos intestins. C’est pour cela qu’il est important de garder un bon fonctionnement du système gastro-intestinal.

On reconnaît par ailleurs des pouvoirs antalgiques à la mélisse. Elle agit aussi bien sur les maux de tête et les douleurs abdominales que sur les douleurs rhumatismales.

Autres bienfaits de la mélisse

De par ses nombreux éléments actifs, dont le citronellal et le géraniol, la mélisse est un parfait antiseptique. Elle a des propriétés anti-infectieuses pour combattre les champignons, les bactéries et surtout les virus. Ses effets antiviraux sont exploités pour traiter l’herpès labial ou le « bouton de fièvre ».

Par ailleurs, grâce à l’acide rosmarinique, la mélisse permet d’alléger les inflammations.

Anecdotes sur la mélisse

Le nom « mélisse » provient du grec « melissophullon » qui signifie « feuille à abeilles ». En effet, la mélisse attire beaucoup les abeilles. Avicenne, un célèbre médecin perse du onzième siècle, avait recommandé cette plante pour soigner la mélancolie. Le Cardinal de Richelieu, lui, utilisait la mélisse pour soulager sa migraine. Au dix-septième siècle, un médecin avait concocté une boisson à base de mélisse et avait révélé la formule à un religieux carme. Depuis, cette boisson est produite sous le nom célèbre d’eau de mélisse des Carmes.