La vitamine D3 (sous forme de lichen) : un actif naturel idéal pour stimuler l’énergie et l’immunité

La vitamine D3 (sous forme de lichen) : un actif naturel idéal pour stimuler l’énergie et l’immunité

Présentation de la vitamine D3 sous forme de lichen

La vitamine D3, aussi appelée cholécalciférol, constitue avec la vitamine D2 ou ergocalciférol, l’une des 2 formes de la vitamine D. 

C’est une vitamine liposoluble. Elle provient essentiellement des produits animaux et est synthétisée par la peau grâce à l’action de rayons ultraviolets du soleil. 

En l’absence de ce dernier, notamment durant la saison hivernale, sa supplémentation s’avère indispensable pour faire face aux risques de baisse significative des taux sanguins. L’organisme doit en utiliser près de 5 000 UI/jour.

Parmi les premières sources de vitamine D3, on a la lanoline (substance présente sur la laine de mouton) et l’huile de foie de morue. Toutefois, il existe aussi une source végétale non négligeable. Il s’agit du lichen boréal.

Les lichens sont des végétaux apparus pour la première fois il y a plus de 400 millions d’années. Ils peuplaient les grands espaces ouverts et se développaient sur la lave refroidie des volcans, les flancs de montagne, les troncs d’arbres et les roches de granite. Plus de 20 000 espèces sont connues dans le monde et correspondent à des champignons distincts. Le lichen boréal se distingue des autres espèces par sa capacité à synthétiser de la vitamine D3.

Aussi appelés lichens des rennes ou lichen des caribous, les lichens boréaux appartiennent la famille des cladoniaceae, répertoriant plus de 40 espèces, et sont du genre Cladina. 

Le lichen boréal est identifié au nom scientifique Cladina arbuscula 1, une espèce dont le thalle contient de la vitamine D3. Il s’agit de la seule source végétale de cette vitamine connue à ce jour.

Le lichen des rennes pousse essentiellement à l’état sauvage. Il est possible de le retrouver dans les régions tempérées et froides (Irlande, Canada, Scandinavie). Ce végétal est utilisé comme source de nourriture pour de nombreux cervidés, vivant sur les arbres et rochers des endroits humides. 

Le lichen boréal est un végétal créé grâce à la symbiose de 2 organismes, un champignon filamenteux (mycobionte) et une algue microscopique (photobionte s’apparentant à une cyanobactérie). Le champignon constitue le partenaire dominant, car il offre au lichen une grande partie de ses caractéristiques. Ce dernier dispose ainsi de la même méthode de fructification que le champignon, de sa forme thalle. Le lichen se présente ainsi comme une plante sans racines, ni tiges, ni feuilles. Puis, sans le champignon, celui-ci ne peut survivre. Cette symbiose est possible dans tous types d’habitats, à condition que ces organismes puissent s’approvisionner en substrats, lumière, nutriments, air et eau.

Les principes actifs et bienfaits de la vitamine D3 sous forme de lichen

Les principes actifs

Les études scientifiques réalisées sur le lichen des rennes ont permis d’affirmer que les principes actifs de ce végétal se concentrent au niveau de son thalle.

Sa composition se distingue surtout par la présence de vitamine D3. Pour en synthétiser, le lichen boréal adopterait selon les hypothèses scientifiques le même processus que celui constaté au niveau de la peau des vertébrés, sous les rayons ultraviolets.

Par ailleurs, l’acide unique est aussi un principe actif spécifique dans le lichen.

Les bienfaits de la vitamine D3 sous forme de lichen

Grâce à sa composition riche en vitamine D3, le lichen boréal constitue un véritable allié santé.

Les compléments alimentaires à base de vitamine D3 végétale se démarquent particulièrement grâce à leur effet nutritif. Ce végétal se présente essentiellement comme étant un glucide, ne contenant presque aucune matière grasse. La vitamine D3 qu’il métabolise apporte l’énergie quotidienne nécessaire au corps. Elle favorise aussi le bon fonctionnement du système immunitaire et le maintien de l’ossature.

Non toxique, le lichen boréal constitue un bon immunostimulant. Sa prise en tant que complémentation permet le renforcement efficace des défenses immunitaires. La vitamine D3 ingérée crée une barrière contre les agressions extérieures. Cela optimise le processus de modulation de notre système immunitaire et protège mieux l’organisme.

Le lichen des rennes est également constitué d’acide unique. C’est ce qui lui permet de se protéger d’une trop forte exposition à la lumière. Cet acide agit comme un antibiotique naturel, ce qui permet de lutter contre certains troubles de santé.

Mis à part son action positive sur le développement de l’énergie et l’amélioration de fonctionnement du système immunitaire, la vitamine D3 sous forme de lichen présente également d’autres bienfaits.

Sur la santé en général, l’ingestion de la vitamine D3 synthétisée par le lichen boréal permet de lutter contre différents symptômes. Cela va des signes d’anémies aux états de fatigue générale, en passant par les troubles gastriques et digestifs, et les sueurs nocturnes. Ce type de végétal possède un effet antianémique et antiémétique (agit contre le vomissement) efficace. C’est aussi un fébrifuge tonique capable de générer la stimulation du système nerveux central. Sa consommation est aussi indiquée afin de soulager les signes d’irritations de la gorge. Ce lichen rentre par ailleurs dans la composition de certaines pastilles contre la toux.

La vitamine D3 joue également un grand rôle dans le métabolisme du phosphore et du calcium. Elle régule le taux de phosphore (phosphorémie) et le taux de calcium dans le sang (calcémie). Ce principe actif facilite notamment leur absorption par l’organisme. Il contribue à l’entretien et à la fabrication des os, les rendant plus rigides et plus solides.

Des chercheurs ont aussi démontré que le lichen boréal, et plus spécifiquement la vitamine D3, en étant ingéré par l’organisme permet d’améliorer le fonctionnement du système reproducteur. Puis, elle renforcerait le système endocrinien et le pancréas. Ce principe actif interviendrait aussi dans la production d’insuline.

Les carences en vitamine D3 sont néfastes pour le corps. Cela peut engendrer des désordres hépatiques ou rénaux. Cela favorise aussi différents risques pour la santé (faible immunité, maladies auto-immunes, ostéoporose, fractures, cancers…).

La consommation de la vitamine D3 contenue dans le lichen boréal permet de limiter ces risques de carence. Elle va être transformée dans le foie pour obtenir le calcifédiol, sa forme inactive de stockage. Celle-ci est ensuite déstockée vers les reins pour obtenir du calcitriol. Il s’agit de la forme active de cette vitamine, se comportant comme une hormone stéroïdienne.

L’ingestion de vitamine D3 en complément alimentaire est nécessaire à tous âges. Il s’agit d’un principe actif de passe essentielle à l’organisme. Il faut toutefois éviter une surconsommation (plus de 10 000 UI/jour).

Anecdote sur le lichen

Pour la petite histoire, saviez-vous que le lichen boréal, et généralement tous les lichens, a été longtemps considéré comme étant un excrément de la terre ? Il ressemble à un organisme extraterrestre. Toutefois, ce végétal fut la première forme de vie à coloniser notre planète en poussant dans des endroits improbables et parfois difficiles d’accès. Il contribue à l’équilibre écologique en favorisant la croissance des autres plantes et propose aux hommes de nombreuses vertus thérapeutiques. Certaines populations le consomment pour ses propriétés gastronomiques et nutritives, tandis que d’autres (Lapons et Esquimaux) s’en servent comme aliments pour leurs rennes. 

Évidemment, l’utilisation du lichen boréal est aujourd’hui dédiée à la médecine et pour les compléments alimentaires, puisque la vitamine D3 qu’il contient est un bon remède pour divers maux. Elle s’avère utile pour la fatigue, l’immunité, le sommeil, le stress et bien d’autres. C’est pourquoi il est hautement bénéfique de la consommer sous forme de complément alimentaire.

Complement alimentaire energie complement-alimentaire-energie-vitalite