Arthrose : les pires aliments à éviter

Arthrose : les pires aliments à éviter

L’arthrose est une maladie qui touche les articulations. Elle fait partie de la famille de l’arthrite. Généralement, celle-ci surgit une fois que les tissus souples au bout des os commencent à s’user. L’arthrose provoque une douleur intense au niveau des parties concernées pouvant même engendrer une déformation. Il est possible de prévenir l’arthrose avec une bonne alimentation donc, dans cet article, on va parler des aliments à éviter pour éviter l’usure des articulations

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Qu’est-ce que l’arthrose?

L’arthrose est une maladie des articulations. Plus précisément, elle touche les cartilages. Le plus souvent, le cartilage devient très fin, fragile et peut même se fissurer. De ce fait, il ne peut plus amortir les pressions subies par les articulations lors des mouvements.

Le cartilage : on en parle?

Le cartilage constitue une membrane lisse de couleur blanche qui recouvre l’extrémité des os. Il se compose de collagène et d’eau. Ce mélange réduit donc les frictions entre les os. Il permet également d’amortir les pressions que vont subir les os lors des mouvements.

Les symptômes de l’arthrose

Toutes les articulations du corps peuvent être atteintes par cette maladie. L’un des symptômes les plus courants est une douleur intense. Cela peut s’accompagner d’autres signes qui ne concernent pas les articulations comme :

  • la perturbation du sommeil ;
  • la fatigue ;
  • l’hypersensibilité à la douleur.

Les symptômes spécifiques au niveau de l’articulation

Douleur articulaire

Le patient peut ressentir une intense douleur durant le mouvement et une atténuation au repos. La douleur peut s’intensifier lorsque la maladie progresse. Dans un stade plus avancé, elle peut même se déclencher en étant au repos.

 

Raideur de l’articulation

Elle survient lorsque la personne reste dans une même position pendant une durée prolongée. De même, un blocage au niveau des articulations peut se ressentir.

Enflure articulaire

Le patient peut présenter un épaississement au niveau de l’articulation en question. Cela est dû à une accumulation de liquide.

Crépitation au niveau de l’articulation

Suite à la raideur des articulations, ces derniers peuvent grincer et craquer après quelque temps. Le son de craquement se fait entendre lors d’un mouvement brusque.

Instabilité articulaire

La personne peut aussi présenter des sensations de déformation au niveau des membres inférieurs. Cela s’accentue en cas d’obésité ou de surpoids.

Dysfonctionnement articulaire

Il devient difficile, voire impossible, au patient d’exécuter correctement les mouvements habituels puisque les articulations commencent à s’enfler. Cette situation peut devenir handicapante.

Le diagnostic de l’arthrose

Le diagnostic de l’arthrose

Il n’existe aucun dépistage pour l’arthrose. En revanche, le diagnostic doit être établi par un professionnel. En effet, cette maladie ne peut être détectée par radiographie puisque les premiers symptômes ne sont pas visibles dès le début.

Les facteurs de risques de l’arthrose

L’arthrose est une maladie qui peut toucher n’importe quelle personne. Néanmoins, il existe quelques facteurs qui peuvent augmenter les risques de développer une arthrose. Ce sont :

  • l’âge ;
  • le genre ;
  • les antécédents familiaux ;
  • le surpoids ;
  • les blessures ;
  • le mode de vie ;
  • la musculature.

Comment traiter l’arthrose ?

Comment traiter l’arthrose?

L’arthrose se traite assez bien. Le traitement aide à réduire la douleur et à maintenir la mobilité des articulations. Il peut consister en la prise de médicaments, notamment les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antalgiques. Le patient peut également prendre des compléments alimentaires pour renforcer les articulations. Le médecin l’oriente généralement vers l’acupuncture ou autre pratique alternative pour aider à atténuer les douleurs de façon naturelle. Dans un cas très extrême, le patient doit subir une chirurgie réparatrice telle que l’arthroplastie et l’arthroscopie.

Les aliments à éviter contre l’arthrose

Les aliments à éviter contre l’arthrose

Une bonne alimentation fait partie d’une habitude de vie saine avec laquelle on peut prévenir l’arthrose. Pour cela, il est nécessaire d’éviter autant que possible les 5 aliments suivants.

La viande rouge et les charcuteries

Ces produits sont réputés être riches en acides gras saturés. En cas d’arthrose confirmée, ces aliments aggravent l’inflammation. Optez plutôt pour la viande blanche ou des œufs pour les apports en protéine.

Les aliments frits

L’huile associée à du sel constitue un autre risque pour la santé puisqu’elle est susceptible d’engendrer d’autres maladies comme la goutte ou le rhumatisme. De plus, trop de gras favorise la prise de poids corporel.

Certaines huiles végétales

Les huiles contenant de l’oméga 6 comme l’huile de soja, maïs et tournesol peuvent renforcer l’inflammation et aggraver la maladie. Certains produits laitiers à base d’oméga 6 comme la margarine doivent également être stoppés.

Le sucre

Il est à la fois l’allié et l’ennemi de notre corps. Une consommation excessive peut donc retarder la cicatrisation des plaies ce qui rend la maladie presque incurable.

L’alcool

Évitez l’alcool si vous souffrez d’arthrose ou autre maladie articulaire. Puisque l’alcool fragilise les os et les cartilages par la même occasion. En effet, l’éthanol rend les os mous et peut modifier la structure osseuse.

Que manger pour éviter l’arthrose ?

Que manger pour éviter l’arthrose?

Au cours du traitement de l’arthrose, il est nécessaire de privilégier les aliments riches en antioxydants et en anti-inflammatoires. Prendre régulièrement des aliments riches en calcium permet de solidifier les os.

L’huile d’olive et l’huile de colza

Ces huiles sont riches en oméga 3, un acide gras essentiel pour l’organisme. Il agit comme antidouleur une fois dans notre corps. Cela diminue l’inflammation et guérit le cartilage.

Les aliments riches en zinc et sélénium

Ce sont notamment le saumon, le maquereau, la sardine, l’anchois et d’autres poissons gras. Ces derniers sont à la fois riches en oméga 3, mais aussi en zinc et en sélénium. Ils agissent comme des neutralisateurs de radicaux libres et aident à diminuer les particules responsables du vieillissement des cellules.

Les fruits rouges

Comme les myrtilles, les cerises, les framboises sont riches en anthocyanes, un actif qui pigmentent le fruit. Cet élément agit comme un puissant antioxydant. Attention, celui-ci ne doit pas se mélanger avec du sucre ou de mauvaises graisses afin de ne pas perdre leurs bienfaits ;

Les crucifères

Le chou rouge, le chou-fleur, les choux de Bruxelles et le brocoli sont riches en soufre et contiennent des fibres et de la vitamine K. La vitamine K aide à la réparation des os et à l’absorption du calcium ;

Le gingembre

Le gingembre est réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires. En effet, cela lui permet de soulager les douleurs articulaires grâce au gingérol. Afin d’altérer le goût pimenté prononcé du gingembre, il peut se manger avec du curcuma qui lui aussi, regorge d’antioxydants.

Les graines de lin

Elles contiennent également une grande quantité d’oméga 3. Elles ont un excellent goût de noisette. Celles-ci accompagnent bien les salades, et même les sauces. Les graines de lin peuvent se réduire en poudre pour s’ajouter à un thé de gingembre ou à d’autre préparation.

Pour finir, l’arthrose se caractérise par une grande douleur articulaire. Les causes en sont multiples, mais généralement, elle survient après que le cartilage soit détérioré. Il existe plusieurs moyens afin de prévenir et de traiter cette pathologie. Vous pouvez commencer par adopter un mode de vie sain et équilibré. Cela passe par la reconsidération de l’alimentation en évitant autant que possible les aliments trop riches et trop transformés.

a lire aussi : Jambes lourdes : que faire ?


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


Nos articles