Jambes lourdes

Jambes lourdes : que faire ?

Une lourdeur au niveau des jambes est très désagréable et handicapante surtout si elle est accompagnée par des douleurs dans les jambes et les cuisses et des gonflements. Il s’agit d’une affection liée à la mauvaise circulation du sang dans les veines. Que faire pour la traiter ? Découvrez dans cet article toutes les solutions auxquelles vous pouvez recourir.

C’est quoi avoir des jambes lourdes ?

C’est quoi avoir des jambes lourdes

Comme son nom indique, on parle des jambes lourdes, lorsqu’une sensation des lourdeurs apparait au niveau de la jambe. Elle touche particulièrement les mollets

Cette sensation de pesanteur intense est parfois associée à une sensibilité à la fatigue, une sensation de brulure, des douleurs diffuses, un mal de jambe insupportable  et des crampes pendant la nuit.  

La manifestation des jambes lourdes s’accentue en fin de journée, pendant une position debout prolongée sans bouger, lors d’une forte chaleur, les jours suivants de la survenue des règles chez les femmes.     

Les jambes lourdes sont souvent le premier symptôme des troubles veineux, voire des maladies veineuses. Quand elles évoluent et deviennent plus graves, elles peuvent favoriser l’apparition des varices des jambes, un œdème (gonflement), une maladie post-thrombotique, une insuffisance veineuse chronique, un ulcère de la jambe…   

Il existe quelques facteurs qui favorisent l’apparition de jambes lourdes :

  • l’hérédité (cas d’une maladie veineuse chronique) ;
  • le tabac ;
  • le surpoids et l’obésité ;
  • le maintien de la posture en station debout ;
  • les voyages en avion ;
  • le piétinement.    

Qu’est-ce qui provoque les lourdeurs des jambes ?

Qu’est-ce qui provoque les lourdeurs des jambes?  

Le phénomène des jambes lourdes est lié à la mauvaise circulation du sang dans les jambes, spécialement durant le retour de sang vers le cœur. Le sang circule du cœur vers les organes par l’intermédiaire des artères et revient au cœur par les veines.       

Le fonctionnement du système veineux des jambes consiste à remonter le sang des pieds vers le cœur. Il est le résultat de plusieurs mécanismes. 

Au niveau du pied, la compression de voûte plantaire ou pompe veineuse plantaire repousse le sang vers le haut. Ensuite, la contraction musculaire ou pompe musculaire au niveau des jambes, des cuisses et des mollets chassent le sang à continuer sa montée. Ces deux circuits sont le mécanisme de la pompe veineuse.         

Les veines possèdent également une capacité de se dilater et disposent des valvules des clapets anti-reflux. C’est grâce à cela que les veines peuvent empêcher le retour veineux vers le parti inférieur du corps (pieds), autrement dit c’est le moyen pour les veines de lutter contre la pesanteur.   

La dilatation importante de la veine et le dysfonctionnement du mécanisme des valvules veineuses anti-reflux ou du mécanisme de la pompe veineuse entrainent une stagnation du sang dans la veine. Cela entraine une surpression au niveau des jambes et va provoquer une sensation de jambe lourde.

Jambes lourdes : que faire ?

Jambes lourdes : que faire

Respecter certaines mesures hygiéno diététiques 

En cas de jambes lourdes, il faut suivre certaines mesures hygiéno diététiques pour lutter contre l’aggravation de la maladie et pour assurer l’efficacité des traitements.

Pour ce faire, voici quelques conseils que je vous livre :

  • ne portez pas des vêtements et de mi-bas trop serrés qui risquent de comprimer le mollet et les jambes ; 
  • ne portez pas des chaussures à talon haut ;  
  • évitez l’exposition des jambes à la chaleur : bain chaud, épilation avec la cire chaude, la marche sur un sol chaud ;
  • évitez les plats trop épicés qui favorisent la congestion des veines ;
  • adaptez une alimentation équilibrée et privilégiez les aliments qui protègent et tonifient les veines ainsi que ceux qui sont bons pour la circulation de sang comme les aliments riches en polyphénols et en Vitamines plus particulièrement la vitamine C, la vitamine E, la vitamine A ;        
  • hydratez-vous bien : 1,5 litre d’eau par jour minimum ;    
  • évitez le tabagisme et l’alcool ; 
  • éviter la station debout immobile prolongée ; 
  • surveiller l’obésité et le surpoids.

Pratiquer des exercices physiques

Les exercices physiques sont indispensables pour guérir les jambes lourdes, mais également pour les prévenir. 80 % des veines se localisent à l’intérieur des muscles et les 20 % restant se situent entre la peau et les muscles. Les exercices sont ainsi le meilleur moyen pour stimuler les veines.   

Toutefois, tous les exercices physiques ne sont pas adaptés en cas de jambes lourdes, les exercices brusques et impacts sont à éviter. Ces exercices provoquent le piétinement et peuvent accentuer la maladie, à l’instar du jogging, du ski, du football, du basket-ball, du tennis.       

Les exercices de fond et les exercices d’endurance sont les plus favorables pour les jambes lourdes. Le but de ces exercices est d’améliorer la circulation sanguine et stimuler le retour veineux. Il est préférable de les faire régulièrement (2 à 3 fois par semaine).     

On peut également faire d’autres exercices comme :

    • la marche rapide (pendant environ une demi-heure le matin et le soir) ;
  • le vélo (pédalez pendant 20 minutes à 40 minutes) ou l’aqua bike ;
  • la natation ;
  • la gym au sol, spécialement le yoga ou le Pilate.  
  • Pour ceux qui souhaitent s’exercer à la maison, voici une liste des exercices qu’ils peuvent effectuer facilement chez eux.

    Les fentes arrière

    Pour les faires, mettez-vous en position debout puis écartez les pieds à la largeur des hanches, en tenant les bras sur les côtés. Puis, faites un pas vers l’arrière avec le pied gauche et descendez votre buste en restant droit, jusqu’à ce que votre cuisse et votre jambe droite forment un angle de 90 ° (votre genou droit ne doit pas dépasser vos orteils), et votre genou gauche près du sol.  

    Revenez ensuite à la position de départ, refaites le même mouvement, mais change la position des pieds (pied droit en arrière).  

    Faites une répétition de 10 fois de chaque côté.  

    Les montées de genoux (pour remplacer la marche rapide)

    En position debout avec le dos bien redressé, écartez vos pieds de la largeur du bassin. Puis, soulez alternativement votre genou droit et gauche au-dessus du niveau du bassin. Réalisez le mouvement pendant 30 secondes sans arrêt.

    À part ces deux exercices, il existe encore d’autres exercices faisables à la maison qui peuvent soulager les jambes lourdes, à l’instar du pédalo, du jumping Jack, ciseaux parallèles….    

    Utiliser une contention de classe 2 

    L’utilisation d’une contention de classe 2 (bas de contention ou des chaussettes de contention) est un traitement de base

    La pression dégressive que les bas de contention provoquent défavorise la stagnation de sang des jambes, ce qui permet de remonter le sang des pieds et des jambes vers le cœur.  

    Cette technique permet de soulager les symptômes et de prévenir les jambes lourdes.     

    Suivre un traitement médicamenteux

    Le traitement médicamenteux des jambes lourdes consiste seulement à soulager ses symptômes. En ce moment, il n’existe pas encore des médicaments qui puissent les prévenir.     

    Les veinotoniques connus également sous d’autres noms : phlébotoniques ou phlébotropes sont des médicaments qui agissent sur la tonicité des parois des veines. Il est souvent utilisé pour améliorer le fonctionnement de la circulation veineuse, mais à courte durée.   

    On peut les trouver sous deux types : les veinotoniques à base d’extraits végétaux et les veinotoniques fabriqués par des molécules de synthèse.    

    Ils peuvent être utilisés par voie locale (sous forme de crèmes) ou par voie orale (comprimé, gélules…). 

    Dans tous les cas, notez qu’une demande d’avis envers un médecin ou un pharmacien est toujours essentielle, avant d’utiliser un quelconque médicament.

    Les jambes lourdes constituent une véritable gêne pour les activités du quotidien. Si vous voulez les prévenir, notamment les douleurs dans les jambes et les cuisses, les meilleurs moyens restent la lutte contre la sédentarité et la consommation d’aliments sains et équilibrés. Au besoin, consulter un médecin pour un traitement médical adéquat. 

    a lire aussi:  Comment booster naturellement son énergie


    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


    Nos articles